Albertine Gentou : Extraits : Invités à vivre
Albertine Gentou

Invités à vivre

EXTRAITS
Albertine Gentou a assuré la direction littéraire de : Invités à Vivre, l’histoire d’une association au service des autres : Invitation à la vie



Avant-Propos de ce livre


       Nombre de nos contemporains, mécontents de leur sort, se lamentent à l’heure des informations audio-visuelles et évaluent les maux de la civilisation, la pollution, l’effet de serre de la planète, les catastrophes naturelles, le cancer, le sida, les scandales financiers, et chacun de souligner que la situation est loin de s’arranger. Désormais l’humanité se divise en deux espèces : ceux qui se résignent et subissent l’adversité, et les autres, ceux qui cherchent une solution et rejoignent les rangs des quêteurs d’absolu.

      Au fur et à mesure que le quotidien devient une lutte permanente, que l’un tremble pour ses enfants, la prolifération de la drogue ou du racket à l’école, qu’une seconde s’angoisse pour ses rides et sa jeunesse qui s’étiole, qu’un autre encore pleure sur le désamour de sa femme partie avec son meilleur ami et qu’un dernier déprime d’avoir perdu sa fortune à la Bourse, les indécis et les moqueurs soudain terrassés par la peur changent d’avis, s’intéressent à des démarches en tous genres et finissent par avouer qu’ils sont eux aussi en recherche pour donner un nouveau sens à leur vie.

      Manger, dormir, faire l’amour, travailler, penser finances ne suffisent plus pour exister. Alors certains discourent sur Dieu, les religions, les stages de remise en forme, les mouvements caritatifs, les regroupements de personnes de bonne volonté. D’autres encore parlent d’Invitation à la vie. Une secte ? Une nouvelle église ? Non, juste une association, créée en 1983 à l’instigation d’Yvonne Trubert, une femme d’origine bretonne, âgée à cette époque d’une cinquantaine d’années, une mère de quatre enfants, déjà grand-mère de quelques bambins et qui, en élevant sa progéniture, a exercé différents métiers et a tenu notamment une teinturerie, avant de se consacrer dès 1976 aux autres, à ses voisins d’abord, à ses relations, leur dispensant écoute et réconfort.

      En 1983 donc, aidée par des amis, Yvonne fonde cette association œcuménique. Vivant elle-même très fidèlement le message christique, elle propose l’enseignement du Christ, les préceptes des Evangiles, la pratique de la prière, de l’harmonisation des énergies et d’autres « outils » dont nous reparlerons dans les pages suivantes et ceci afin de permettre à l’être humain d’abandonner ses processus d’autodestruction et ses culpabilités, de s’ouvrir à un renouveau, de (re)découvrir le vrai sens de l’amour et de vivre libre, libéré dans une dimension divine. Position on ne peut plus déiste, soit ! Mais les arguments avancés sont en priorité un hymne de foi.

      Pour Yvonne Trubert, chacun en ce monde vit en dessous de son potentiel s’il ne se relie à Dieu. Depuis des siècles, l’homme se ruine par goût du pouvoir, ne rêve que de soumettre ses semblables et fomente des guerres pour se sentir exister. Séduit par la facilité, l’illusion du confort, il méprise son environnement, ne se respecte plus et œuvre subrepticement à son déclin en se coupant de l’énergie dont il est nourri.

      Selon Yvonne Trubert toujours, cet homme a besoin de se ré-approprier d’autres valeurs, de faire un travail sur lui-même pour lutter contre l’anxiété et les soucis du monde moderne afin de trouver paix intérieure et espoir. Dans la démarche proposée par cette femme, n’existe aucun miracle. Une adhésion à IVI n’est pas un ticket pour le paradis ni une assurance contre le malheur. Les seuls résultats observés ou obtenus ne dépendent que de l’investissement de chacun. Pour un alcoolique ou un toxicomane par exemple, il ne suffit pas de s’affranchir d’une dépendance, encore faut-il faire les prises de conscience nécessaires, changer d’état d’esprit et adopter un mode de fonctionnement plus sain. Les transformations des membres d’Invitation à la vie, on l’aura compris, ne sont pas spectaculaires et requièrent persévérance, patience et humilité pour obtenir… quoi, finalement ?! Une plus grande ouverture d’esprit, un autre regard sur l’existence et la certitude que chaque être humain est habité par une énergie cosmique (une lumière appelée aussi amour ou Dieu) qui représente une force extraordinaire et le meilleur des moteurs.

      De fait, l’amour n’est pas un mot mais un acte, un geste vers l’autre. Il est donc important de se soucier d’autrui, et d’honorer la parole du Christ : « Aime ton prochain comme toi-même » en respectant ce temple vivant où Dieu s’ingénie de vivre.

      Mais comment faire pour atteindre ces buts ? Une solution : apprendre à coexister les uns avec les autres, se retrouver en groupe, se réunir pour prier, partager son vécu et s’aider mutuellement en témoignant et en s’harmonisant…

      On expliquera avec moult détails au fil de ce livre ce que représentent ces pratiques. Retenons pour l’instant que l’harmonisation des énergies est un échange entre l’harmonisateur, celui ou celle qui la prodigue et l’harmonisé(e) qui la reçoit et que cette relaxation dispensée dans la prière permet de « réveiller » ou de mieux sentir Dieu en soi. Ni guérisseur, ni magnétiseur, ni thérapeute, cet harmonisateur n’est qu’un canal émetteur-récepteur qui distribue les bienfaits énergétiques par son intercession dans le seul but d’apaiser l’autre.

      Parfois, en effet, il suffit d’adresser un regard, de donner un peu d’attention, de dire une prière ou de tendre une main pour répondre à un appel de détresse. « Nul homme ne pourra s’élever seul » a dit le Christ. C’est sur cette vérité que s’est établie Invitation à la vie.

      Encore une fois, il s’agit de se sentir concerné par la définition du mot fraternité. Dieu signifie énergie, conscience universelle, amour. La lutte du bien et du mal se matérialise avant tout dans notre esprit lorsque se combattent un mental égotique et l’âme, étincelle cosmique, force divine, génératrice de positif.

      Inutile d’attendre de souffrir pour découvrir les vraies valeurs de l’existence et de s’ouvrir aux autres. Il n’est pas question ici dans ces pages de faire preuve de prosélytisme ou de décrire des recettes, chacun peut prier ou faire du bien autour de soi à sa manière.

      Pour faire découvrir Invitation à la vie, il paraissait donc primordial de recueillir pensées et témoignages sur cette expérience collective. De témoigner, juste de témoigner, d’une aventure humaine exaltante.

Le site d'Invitation à la vie- IVI
Le site de L'Harmattan
Sur Amazon
Le site d'Yvonne Trubert

Accueil
Parcours
Biographe
Conseillère littéraire
Extraits
Contact
Haut de page  

  
Info légale © Albertine Gentou 2015 - Albertine GentouLa voie narrative : Elsa Potine